Un fondement commun aux approches pédagogiques

Un fondement commun aux approches pédagogiques

L’idée que l’éducation de la petite enfance est importante et qu’elle doit être accessible à tous est relativement nouvelle (fin du 19ème en occident) et elle n’est pas encore universelle.
Cependant en ce qui concerne les approches pédagogiques formalisées du « monde occidental », il semble qu’on puisse retrouver un fondement commun à toutes ces pédagogies :
L’idée que la petite enfance, phase initiale du développement de la structuration de l’individu, a un rôle de fondement déterminant pour les étapes ultérieures de la vie, qu'elle est un fondement de la personnalité.

L’éducation de la petite enfance est donc essentielle car elle porte le poids et la responsabilité de déterminer une part d’avenir.
De l’avenir d’un individu mais puisque les individus font les sociétés, de l’avenir des sociétés aussi.

"Les enfants d’aujourd’hui sont les adultes de demain."
Maria Montessori


Pfff, quelles responsabilités pour les parents, les éducateurs et les pédagogues !


Ouf ! Sauvés !

Les études en psychologie, en socilologie et les études biologie, en éthologie humaine semblent toutefois révéler que, bien qu’essentielle, l’éducation de la petite enfance ne conditionne pas totalement et exclusivement la vie d’un individu.
Et que l’enfant n’est pas une cire vierge modelée entièrement par son éducation…

Parents, éducateurs, vous pouvez lâcher la pression !


Page 3 sur 4