Les Dorines de la petite enfance


"Les Dorines de la petite enfance"
Expression chère à notre ami le journaliste Jean-Pierre Gayerie pour désigner les assistantes maternelles. 

Dès la fin du XVIe siècle, Dorine devint le nom habituel des servantes dans les comédies.
La plus célèbre est celle du Tartuffe de Molière, dont l'audace et le franc-parler font merveille pour déjouer les ruses de l'intrigant. 
L'usage de Dorine au théâtre fut si répandu qu'au XVIIIe siècle ce prénom devint synonyme de la soubrette maline, pleine de ressources, d'expériences et de bon sens qui dénoue tout les problèmes dans l'ombre avec malice. 
Personnage indispensable au ressort théatral d'une comédie digne de ce nom. 

Elle représente le bon sens populaire.