Ce qui change au 1er janvier 2018 

Rémunération des assistantes maternelles

Augmentation salaire 2018

A compter du 1er janvier 2018, de nombreux changements sont à noter :

  • Augmentation du Smic horaire (9,88€ brut) ;
  • Augmentation de l'indemnité d'entretien : 3,03€ minimum pour 9h de garde ;
  • Suppression de la cotisation salariale Maladie (de 0,75% à 0,00%) ;
  • Baisse de la cotisation salariale d'assurance chômage (de 2,40% à 0,95%) ;
  • Augmentation de la contribution sociale généralisée (CSG) (de 5,10% à 6,80%) ;
  • Augmentation de la cotisation patronale Maladie (de 12,89% à 13,00%).
Par contre, le montant maximal des indemnités kilométriques n'est pas revalorisé

De ce fait : 

  • Le taux de rémunération horaire minimal des assistantes maternelles employées par des particuliers augmentera de trois centimes passe de 2,75€ à 2.78€ brut par heure d'accueil (0,281 x SMIC). Soit 2.15€ net hors Alsace et Moselle et 2.10€ net en Alsace et Moselle
  • Le plafond de rémunération journalière maximale permettant au parent employeur de bénéficier des aides financières à l'emploi d'une assistante maternelle et de la prise en charge des cotisations sociales prévues par le complément libre choix du mode garde de la PAJE s’élève à 49,40€ brut (5 SMIC) soit 38,12€ net hors Alsace-Moselle et 37,38€ net en Alsace-Moselle

En conséquence :

  • Les assistantes maternelles bébéficient d'une légère augmentation de salaire.
  • Les particuliers employeurs doivent débourser plus lorsqu'ils sont bénéficiaires du Cmg, l'augmentation du net n'étant pas compensé par la baisse du brut dans ce cas puisqu'ils ne paient pas les charges sociales liées au salaire de l'assistante maternelle.

Plafonds des ressources des prestations familiales

Les plafonds de ressources retenus pour le barème de modulation des allocations familiales et de ses deux composantes (majoration pour âge et allocation forfaitaire), pour le versement des prestations familiales sous condition de ressources (complément familial, montant majoré du complément familial, allocation de rentrée scolaire, prestation d’accueil du jeune enfant) ainsi que pour les tranches du barème applicable au recouvrement des indus et à la saisie des prestations sont revalorisés, pour la période du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2018, de 0,2 % correspondant à l’évolution en moyenne annuelle des prix hors tabac de l’année 2016.

Ils sont applicables en métropole et dans les collectivités de la Guadeloupe, de la Guyane, de la Martinique, de la Réunion, de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy. 
Mayotte bénéficie d'un régime spécifique.

Retour